Paradis fiscaux et judiciaires

Evadés fiscaux : les banques suisses entament le « grand ménage »

lundi 16 septembre 2013

Exclusif . Evadés fiscaux : les banques suisses entament le « grand ménage »

Selon un courrier confidentiel d’UBS que nous révélons, les clients français des banques suisses sont sommés de se mettre en règle avec le fisc. Une révolution.

Séverine Cazes | Publié le 15.09.2013, 09h12

Tout fout le camp, même le secret bancaire ! Depuis qu’UBS s’est vu infliger une colossale amende de 600 M€ (en 2009) pour avoir aidé des citoyens américains à frauder le fisc, les banquiers suisses n’avaient plus que les mots de « conformité fiscale » à la bouche. Mais du discours aux actes, il y a parfois loin… Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître, les banques suisses ont bel et bien changé d’attitude.

Mieux : depuis quelques mois, les voilà qui organisent elles-mêmes la chasse aux évadés fiscaux, comme le montre un courrier confidentiel de la banque UBS que nous nous sommes procuré (voir l’extrait que nous reproduisons ). Objectif de cette lettre, adressée le 29 août par la branche genevoise d’UBS à ses milliers de clients résidant dans l’Hexagone ? Obtenir d’eux un « justificatif » attestant qu’ils sont bien en règle avec le fisc français.

[...] Plus qu’une simple déclaration sur l’honneur, ce document doit en outre être « signé par un avocat, un notaire ou un expert-comptable autorisé à exercer en France  ». Une manière pour UBS d’impliquer dans ce « grand ménage » des représentants français de ces trois professions réglementées. Lire la suite sur le site du journal Le Parisien.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1283 / 487684

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site L’évasion fiscale contre les biens publics mondiaux  Suivre la vie du site L’évasion fiscale   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License