Paradis fiscaux et judiciaires

Derrière l’affaire Reyl, une guerre judiciaire oppose la France à la Suisse

lundi 28 octobre 2013

International

Derrière l’affaire Reyl, une guerre judiciaire oppose la France à la Suisse

26 octobre 2013 | Par Agathe Duparc

Les dirigeants de Reyl & Cie, où Jérôme Cahuzac avait abrité certains de ses fonds occultes, sont convoqués la semaine prochaine dans le bureau du juge Van Ruymbeke. Mais rien ne va plus entre Paris et Berne qui affichent des lignes radicalement opposées sur fond de secret bancaire. Côté français, on n’a toujours pas digéré la manière dont les autorités suisses se sont empressées d’incarcérer, cet été, le financier Pierre Condamin-Gerbier, témoin clé de l’affaire Cahuzac.

Genève, de notre correspondante

C’est une sorte de guerre à distance qui oppose depuis quelques mois la justice française et la justice helvétique. Avec d’un côté : les juges anti-corruption Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, bien décidés à mener jusqu’au bout leurs investigations sur l’affaire Cahuzac et à débusquer d’autres fraudeurs français du fisc au sein de Reyl & Cie, la banque genevoise où le compte de l’ancien ministre a été découvert. Et de l’autre : le ministère public de la Confédération et le procureur fédéral Carlo Bulleti qui, au nom d’une application stricte du droit suisse, semblent prendre le contre-pied exact de leurs homologues ... Lire la suite sur le site internet de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 625 / 614457

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les magistrats  Suivre la vie du site Renaud Van Ruymbeke  Suivre la vie du site L’affaire Cahuzac   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License