Paradis fiscaux et judiciaires

Négociants suisses accusés de corruption

lundi 4 novembre 2013

Nigéria

04 novembre 2013 15:57 ; Act : 04.11.2013 18:27

Négociants suisses accusés de corruption

Dans un rapport publié lundi, la Déclaration de Berne (DB) dénonce les activités « obscures » des géants suisses des matières premières Trafigura et Vitol actifs au Nigeria.

Selon l’ONG, ces négociants genevois profitent de la corruption et des problèmes de gouvernance dans le pays « pour empocher de grosses sommes d’argent ». « Grâce à des partenariats aussi exclusifs qu’opaques avec la puissante compagnie pétrolière Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC), Trafigura et Vitol ont à eux deux la mainmise sur plus de 26% des exportations pétrolières nigérianes », indique lundi DB dans un communiqué.

« Si l’on ajoute aux traders suisses les sociétés nigérianes dotées d’une filiale helvétique, cette proportion s’élève même à 56%, représentant quelque 14 milliards de dollars (13 milliards de francs) », selon l’enquête de la DB.

Des rapports officiels montrent également que le pétrole est souvent vendu à des prix inférieurs que ceux du marché. D’après l’ONG, ces transactions sont de plus souvent réalisées via des structures situées dans des paradis fiscaux, ce qui renforce les soupçons de corruption.

Des milliards de perdus

Premier producteur de brut d’Afrique, le Nigeria reste un pays très pauvre. Le taux de scolarisation et l’espérance de vie de ses quelque 173 millions d« habitants sont largement inférieurs à la moyenne de l’Afrique subsaharienne.

Le Nigeria perd chaque année des milliards de revenus en raison des exportations de pétrole brut vendu en dessous du prix du marché. La DB demande par conséquent aux autorités suisses de prendre des mesures, « afin de garantir que les sociétés basées en Suisse ne soient pas une composante du problème ».

(ats)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2099 / 511955

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La Déclaration de Berne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License