Paradis fiscaux et judiciaires

Le Forum fiscal mondial note les pays plus ou moins coopératifs

jeudi 21 novembre 2013

Secret bancaire 13:17

Le Forum fiscal mondial note les pays plus ou moins coopératifs

Richard Werly

DE NOTRE ENVOYÉ SPÉCIAL A DJAKARTA. La Suisse est comme prévu rappelée à l’ordre. Hongkong, Singapour et Macao sont nettement mieux notées que l’Autriche, le Luxembourg, la Turquie, Chypre et les îles Vierges britanniques

Ils sont six mauvais élèves, et certains ont du mal à l’accepter. Les notations par pays attribuées, pour la première fois, par la session plénière du Forum fiscal mondial, réunie depuis ce matin à Djakarta, sont assurées de relancer le débat sur l’évaluation de l’échange d’informations fiscales à la demande. Et sur la concurrence entre places financières européennes et asiatiques.

Parmi les cinquante pays en « phase 2 » évalués par leurs pairs, les deux qui se sortent le moins bien de l’exercice sont assurément le Luxembourg et l’Autriche, déjà cloués au pilori au sein de l’Union européenne pour leur secret bancaire en passe d’être abandonné, mais toujours en vigueur.

Le grand-duché est jugé « non conforme » en matière d’échanges d’informations fiscales à la demande. L’Autriche est, elle, notée juste un cran au-dessus : « partiellement conforme ». Les autres Etats ou juridictions mal notés sont la Turquie (partiellement conforme), Chypre (non conforme) et les Seychelles (non conformes). Preuve que l’Asie s’en tire mieux : Singapour est évaluée conforme, tandis que Hongkong et Macao sont « largement conformes ». Lire la suite sur le site du journal Le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1967 / 542282

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site L’OCDE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License