Paradis fiscaux et judiciaires

Blanchiment à Monaco : Crédit mutuel, la banque à qui parler

vendredi 29 novembre 2013

Par Xavier Monnier ven, 29/11/2013

Blanchiment à Monaco : Crédit mutuel, la banque à qui parler

Surnommée la banque cash, la filiale du groupe Crédit Mutuel CIC à Monaco se retrouve au coeur d’une enquête pour blanchiment.

L’histoire, inlassablement, se répète. D’abord, des salariés d’une banque s’étonnent de certaines pratiques de leur entreprise. Sans volonté de nuire, ils alertent leurs supérieurs du risque que court l’établissement à ne pas traiter le problème. D’une oreille compréhensive, la hiérarchie écoute, assure qu’elle va faire le nécessaire - avant de ne pas bouger d’un pouce. Quand les entêtés salariés s’émeuvent à nouveau, leurs responsables oscillent entre la menace et la promesse de lendemains professionnels qui déchantent - avant de les débarquer. Sans bien sûr avoir réglé les possibles entorses à la loi qui ont été dénoncées. Et, presque contraints, les employés prudents endossent le rôle de lanceurs d’alertes. Le scénario est en passe de devenir un classique du milieu bancaire. Et judiciaire.

Après le scandale UBS, qui voit la banque suisse soupçonnée d’avoir industrialisé l’évasion fiscale de France vers les alpages Helvètes, et après BNP, dont la filiale monégasque semble avoir servi de lessiveuse africaine : voici venue l’heure du groupe CIC Crédit Mutuel.

Comme l’a révélé RTL, trois employés de la banque Pasche à Monaco réclament 1,8 millions d’euros devant le tribunal du travail de la principauté, les prud’hommes locales, à leur ancien employeur. Ils estiment avoir été virés sans justifications, si ce n’est d’avoir alerté leurs patrons du fonctionnement atypique de certains comptes gérés par leur établissement.

Les fréquents dépôts d’espèces de ressortissants italiens- 60 000 euros par semaines pour un vendeur de chemises selon les informations glanées par Bakchich- ont par exemple attisé l’inquiétude du trio quant un éventuel blanchiment de fond. « Sur le Rocher, se marre un banquier de la place, on a toujours surnommé la banque Pasche la banque Cash pour sa réputation. Et sa faculté à absorber les dépôts en espèces que les autres établissements refusent ». Ainsi les clients lestés d’espèces trouvent une banque à qui parler…Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 819 / 615941

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site CIC  Suivre la vie du site La banque Pasche   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License