Paradis fiscaux et judiciaires

Netanyahu dispose d’un compte dans le paradis fiscal de Jersey

jeudi 16 janvier 2014

Netanyahu dispose d’un compte dans le paradis fiscal de Jersey

AFP Publié le mercredi 15 janvier 2014 à 20h02 - Mis à jour le jeudi 16 janvier 2014 à 10h27

International Le mode de vie de M. Netanyahu et son épouse Sarah est régulièrement épinglé par les médias israéliens.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dispose d’un compte dans une banque de Jersey, un paradis fiscal, ouvert en 1999 à l’issue de son premier mandat de chef de gouvernement, a révélé mercredi le quotidien économique Globes. Le bureau de M. Netanyahu a confirmé l’existence de ce compte tout en soulignant qu’il était "dormant" depuis 2003, a indiqué la radio publique. "M. Netanyahu a réalisé des opérations par l’intermédiaire de ce compte et en a rendu compte au fisc israélien", a ajouté la radio, en citant le bureau du Premier ministre.

Selon Globes, le compte a été ouvert dans une succursale de la Royal Bank of Scotland sur l’île de Jersey. Le journal précise que le compte a été ouvert après la défaite électorale de M. Netanyahu en 1999 face au candidat travailliste Ehud Barak, quand il a quitté la politique pour les affaires jusqu’à fin 2002. Il est alors revenu au gouvernement dirigé par Ariel Sharon, comme ministre des Affaires étrangères, puis des Finances.

La législation israélienne n’interdit pas de détenir des comptes bancaires dans des paradis fiscaux, à condition d’en rapporter l’existence et les opérations au fisc israélien. M. Netanyahu a utilisé ce compte pour effectuer des virements à ses proches collaborateurs et transférer 145.000 dollars en 2002 à la défunte banque d’investissement Lehman Brothers à New York, a précisé Globes.

La version israélienne du journal économique américain Forbes a estimé à près de 12 millions de dollars la fortune personnelle de M. Netanyahu. Il a notamment accumulé des gains importants en donnant des conférences devant des hommes d’affaires ou dans des universités. Il a également servi de conseiller "stratégique" dans plusieurs entreprises privées israéliennes et américaines.

Le mode de vie de M. Netanyahu et son épouse Sarah est régulièrement épinglé par les médias israéliens. En décembre, l’annonce que les contribuables israéliens avaient versé 940.000 dollars pour financer en 2012 l’entretien des trois résidences du Premier ministre avait suscité une vague de critiques.

Les médias avaient surtout relevé une note d’eau de 23.000 dollars pour sa villa personnelle avec piscine à Césarée, sur la côte méditerranéenne, où le Premier ministre passe une partie de ses week-ends.

Parmi les autres factures figuraient une note de 1.700 dollars pour des bougies odorantes destinées à la résidence officielle à Jérusalem et 5.700 dollars consacrés aux arrangements floraux.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 684 / 512015

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License