Paradis fiscaux et judiciaires

La traque aux millions des Abacha se poursuit

vendredi 7 mars 2014

Justice

La traque aux millions des Abacha se poursuit

Par Catherine Focas. Mis à jour à 15h54

La justice américaine gèle une grosse partie de la fortune de l’ex-dictateur nigérian : la décision pourrait avoir des conséquences sur les procédures en cours en Suisse.

Le clan Abacha, famille de l’ex-dictateur nigérian Sani Abacha, qui a dirigé et pillé le pays entre 1994 et 1998 se retrouvera-t-il un jour sans le sou ? Une décision américaine rendue publique le 5 mars pourrait aller dans ce sens. Elle vient de geler 458 millions de dollars appartenant à feu le dictateur à travers le monde. Soit à Jersey, en France et en Angleterre.

L’avocat genevois de l’Etat du Nigeria, Me Enrico Monfrini, ne cache pas sa satisfaction : « Il s’agit d’une décision historique, c’est la première fois que la justice américaine s’en prend ainsi à des fonds corrompus à l’étranger parce que son droit le lui permet. » Il note qu’une partie de ces fonds a transité par la Suisse, la plus grande partie par Genève. Et indique que cette action vient s’ajouter aux procédures en cours à Genève et à Vaduz concernant les avoirs du clan Abacha.

On se souvient que la justice genevoise s’occupe de cette affaire depuis quinze ans ! Les derniers épisodes ont eu lieu en 2012 au Palais de Justice. Abba Abacha, l’un des dix enfants de l’ex-dictateur et frère cadet de Mohammed Abacha, devait se présenter devant le Tribunal de police pour répondre du chef de participation à une organisation criminelle. Après avoir posé plusieurs lapins à la justice genevoise, sous des prétextes médicaux divers, il a été condamné en son absence par le juge Vincent Fournier à un an de prison avec sursis. Verdict qui confirmait une ordonnance pénale rendue en 2009 déjà. Lire la suite sur le site de la Tribune de Genève.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 719 / 509527

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Sani Abacha   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License