Paradis fiscaux et judiciaires

Comptes non déclarés au Luxembourg : les Français sont piégés

vendredi 14 mars 2014

Comptes non déclarés au Luxembourg : les Français sont piégés

INTERVIEW 80.000 contribuables sont concernés. L’avocat fiscaliste, Alain Moreau assure qu’ils doivent au plus vite régulariser leur situation auprès du fisc.

Mardi 11 mars, l’Autriche et le Luxembourg ont consenti, après cinq ans d’opposition acharnée, à ne plus bloquer la directive européenne sur la fiscalité de l’épargne. Les deux pays vont donc, dans les prochains mois, mettre en place ce qu’on appelle pudiquement un "échange automatique d’informations" sur les comptes de leurs clients étrangers. En clair, c’est la fin du secret bancaire.

L’Association des banques et banquiers du Luxembourg (ABBL) évalue les avoirs en gestion privée à 300 milliards d’euros, dont plus de la moitié appartiennent à des ressortissants de l’UE, qui ne bénéficieront plus du secret bancaire vis-à-vis du fisc. Parmi les détenteurs de ces avoirs, entre 100 et 150.000 Allemands et environ 80.000 Français. Quelles seront, pour eux, les conséquences pratiques ? Les réponses et les conseils d’un spécialiste du droit fiscal international, Responsable du bureau parisien du cabinet suisse FBT avocats… Lire la suite sur le site du magazine Challenges.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1532 / 572202

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Luxembourg   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License