Paradis fiscaux et judiciaires

Brazzaville admet “cacher” ses revenus pétroliers des “créanciers vautours

mercredi 23 mai 2007

Congo Brazzaville : A fleur de presse - Mars 2006 - Françafrique

AFP, Brazzaville admet “cacher” ses revenus pétroliers des “créanciers vautours”, 22/01 :

« Le Congo “cache” ses revenus pétroliers pour échapper à des “créanciers vautours” qui veulent saisir ses comptes » a admis dimanche à Brazzaville le Premier ministre congolais Isidore Mvouba, lors d’une conférence de presse à Brazzaville.

Suite à l’enquête et au jugement londonien dans l’affaire Kensington - cf. Billets précédents - le régime de Brazzaville finit par reconnaître publiquement ce qui relevait du secret de polichinelle. Que des dirigeants rapaces cachent leurs rapines pour échapper aux « fonds vautours », voilà qui ne manque pas de piquant.

Sur le site Les dépêches de Brazzaville, l’inusable Jean-Paul Pigasse s’en prend même aux « prédateurs de la finance internationale », dénonce une « campagne de désinformation à l’échelle mondiale » et conclut sans rire : « La bataille que mènent les dirigeants congolais dépasse de très loin les seuls intérêts du Congo. Elle vise à neutraliser les « fonds vautour » en mettant fin au « capitalisme à visage inhumain » qui n’est pas autre chose qu’un enfant monstrueux de la mondialisation. » (16/01)

Sassou, virtuose du cocktail pétrole-armes-paradis fiscaux et judiciaires, à l’avant-garde du combat altermondialiste ? Il fallait y penser...

Victor Sègre

Extrait de Billets d’Afrique et d’Ailleurs N°145 - Mars 2006 -

Billets d’Afrique et d’Ailleurs est la revue mensuelle éditée par Survie.

Publié avec l’aimable autorisation de l’Association Survie.

Visitez le site de Survie.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1616 / 509272

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les fonds à risque  Suivre la vie du site Fonds Vautours   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License