Paradis fiscaux et judiciaires

Evasion fiscale : l’Etat de New York cible Credit Suisse

lundi 7 avril 2014

Evasion fiscale : l’Etat de New York cible Credit Suisse

Benjamin Lawsky, superintendant des services financiers de New York, demande des documents à Credit Suisse. Il compte déterminer si le numéro deux bancaire helvétique a menti aux autorités à propos des placements qu’il proposait à ses riches clients américains.

Le modèle suisse de banque privée a été mis à mal par l’offensive des Etats-Unis contre l’évasion fiscale. Le département américain de la Justice enquête depuis 2011 sur Credit Suisse et son rival UBS a reconnu avoir aidé ses clients américains à échapper au fisc.

Le département de la Justice s’oriente vers un règlement négocié avec Credit Suisse, mais entend aussi obtenir de sa filiale mise en cause qu’elle plaide coupable, a indiqué lundi à l’agence Reuters une source proche du dossier, confirmant une information du "New York Times". Le quotidien évoque un règlement négocié supérieur aux 780 millions de dollars qu’UBS avait accepté de verser en 2009.

Credit Suisse a annoncé, la semaine dernière, avoir accru ses provisions pour litiges, laissant entrevoir une issue prochaine dans l’enquête américaine. La banque a mis de côté 425 millions de francs supplémentaires pour porter ses provisions pour litiges aux Etats-Unis à 720 millions. Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès des différentes parties.

(ats / 07.04.2014 13h08)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 540 / 453052

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site LE CREDIT SUISSE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License