Paradis fiscaux et judiciaires

Augmentation de 60% des sociétés offshore appartenant à des conglomérats

lundi 9 juin 2014

Augmentation de 60% des sociétés offshore appartenant à des conglomérats

SEOUL, 09 juin (Yonhap) — Les grandes entreprises sud-coréennes ont accru le nombre de leurs sociétés fictives dans les paradis fiscaux à travers le monde, a montré ce lundi un rapport de Chaebul.com, un fournisseur d’informations sur les conglomérats.

Le nombre de sociétés sud-coréennes situées dans les 10 premiers paradis fiscaux à l’étranger s’est élevé à 86 l’année dernière, en hausse par rapport aux 54 en 2012, selon Chaebul.com. Les entreprises sont des filiales des 40 plus grands conglomérats du pays.

Les 10 principaux paradis fiscaux sont les îles Caïmans, les îles Vierges, les Bermudes, la Barbade, le Panama, le territoire fédéral de Labuan, les îles Marshall, la République de Maurice, la République de Chypre et la Suisse. Ces régions sont populaires car les entreprises et particuliers sont exemptés d’impôt ou font l’objet du taux d’impôt très faible.

Le rapport a montré que les îles Caïmans sont en particulier populaires, alors qu’apparemment les îles Vierges ont été examinées par les autorités pour découvrir les fraudeurs fiscaux et les liens avec les organisations terroristes.

Le fournisseur d’informations a indiqué que le groupe SK possède le plus grand nombre d’entreprises dans les paradis fiscaux, 35 ou environ 40% du total. Le groupe Lotte compte 13 sociétés fictives dans les paradis fiscaux, suivi de Hyundai Heavy Industry (5) et des groupes Hyundai et Daelim (4). Les groupes Samsung et Hyundai Motor, les deux premiers conglomérats du pays, LG, CJ et E-Land possèdent chacun trois sociétés.

Les groupes GS et Mirae Asset ont chacun deux filiales dans ces régions en question, tandis que les groupes Hanjin, Doosan, Dongbu, Hyosung, Dongkuk Steel et Seah possèdent chacun une entreprise dans les paradis fiscaux.

Les dernières données montrent qu’il y a 41 sociétés offshore sud-coréennes aux îles Caïmans, en hausse de 21 par rapport à l’année précédente. Parmi elles, 29 étaient des filiales de SK en 2013, en hausse de 21 par rapport à l’année 2012.

Le nombre de sociétés sud-coréennes aux îles Vierges et au Panama s’est élevé à 15 chacun et quatre aux Bermudes, selon le rapport. Les groupes Samsung et GS ont établi chacun une société en Suisse l’année dernière.

rainmaker0220@yna.co.kr


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2219 / 508444

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent asiatique  Suivre la vie du site Divers   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License