Paradis fiscaux et judiciaires

Un rocher pas encore au-dessus de tout soupçon

dimanche 22 juin 2014

PARADIS FISCAUX
Analyse

Un rocher pas encore au-dessus de tout soupçon

22 juin 2014 | Par Dan Israel

Sur le papier, Monaco est rentré dans le rang et n’accepte plus de gérer d’argent sale. Dans la réalité, comme le montrent les révélations de Mediapart sur la banque Pasche et d’autres scandales récents, les mauvaises habitudes perdurent parfois. Dernier volet de notre série sur les pratiques bancaires monégasques.

C’est un silence assourdissant. Après les révélations répétées de Mediapart sur les pratiques douteuses ayant eu cours au sein de la filiale monégasque de la banque Pasche de 2010 à 2013, les autorités de régulation du Rocher n’ont pas fait le moindre commentaire, et n’ont pas souhaité réagir, malgré nos demandes. Reconnaissons que nos articles tombent mal pour Monaco, qui œuvre depuis plusieurs années à nettoyer son image, assurant que les pratiques du passé n’ont plus cours dans ce minuscule territoire de 2 kilomètres carrés, où la finance représente un peu plus de 15 % du PIB. Lire la suite sur le site de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2821 / 489028

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Monaco   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License