Paradis fiscaux et judiciaires

D’anciens salariés d’UBS réclament l’extradition de Raoul Weil

jeudi 26 juin 2014

D’anciens salariés d’UBS réclament l’extradition de Raoul Weil

26 Juin 2014

Par AWP D’anciens salariés d’UBS réclament l’extradition en France de Raoul Weil, un ancien responsable de la banque suisse en attente de jugement aux Etats-Unis.

Conflit fiscal

D’anciens salariés d’UBS réclament jeudi l’extradition en France de Raoul Weil, un ancien responsable de la banque suisse, actuellement en attente de jugement aux Etats-Unis pour des faits de fraude fiscale.

Dans une lettre ouverte transmise à l’AFP, ces anciens employés de la filiale française d’UBS regrettent que François Hollande soit récemment intervenu auprès des autorités américaines dans le dossier BNP-Paribas mais n’ait pas également sollicité "l’extradition de M. Raoul Weil, lequel avait été en charge au sein d’UBS du département P.E.P., c’est-à-dire des politiciens et personnalités exposées politiquement".

UBS et sa filiale française ont été mises en examen par des juges parisiens pour démarchage illicite de clients français fortunés dans une enquête ouverte notamment pour des faits de blanchiment de fraude fiscale. La banque réfute toute complicité dans des faits relevant de la fraude fiscale.

Aux yeux des anciens salariés d’UBS, qui se revendiquent "lanceurs d’alerte", Raoul Weil "doit répondre devant la justice française des faits commis directement ou indirectement au préjudice du Trésor public français, ayant permis à des personnes politiques ou personnalités exposées politiquement d’échapper au paiement de l’impôt pendant des années".

"De toute évidence, une audition de Raoul Weil pourrait éclairer la justice française sur le fonctionnement d’UBS et sur les raisons pour lesquelles la fraude n’a curieusement pas été détectée par les autorités en charge des contrôles", a déclaré Me Renaud Dufeu, avocat d’anciens salariés d’UBS.

Ancien chef de la gestion de fortune d’UBS, Raoul Weil est soupçonné par les autorités américaines d’avoir aidé des milliers d’Américains à échapper à l’impôt pour un préjudice total de milliards de dollars.

Il avait été arrêté à la mi-octobre en Italie, puis extradé vers les Etats-Unis avant d’être libéré sous contrôle judiciaire moyennant le paiement d’une caution de plus de neuf millions de dollars. Il avait été limogé par UBS en 2009 alors qu’il était considéré comme fugitif aux Etats-Unis.

L’administration fiscale suisse a récemment annoncé qu’elle avait transmis à la France des informations sur des comptes UBS des anciens footballeurs Patrick Vieira et Claude Makelele.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1055 / 453640

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site UBS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License