Paradis fiscaux et judiciaires

Monaco : les petits secrets de la banque cash

lundi 7 juillet 2014

Monaco : les petits secrets de la banque cash

Publié par Xavier Monnier

Plongée dans les coulisses de la Banque Pasche, ancienne filiale du Crédit mutuel visée par une enquête pour blanchiment. Un parcours très liquide.

Petit bout de Crédit Mutuel sur le rocher monégasque jusqu’en novembre 2013, la banque Pasche Monaco, filiale de l’établissement français, a fait honneur à la réputation de la maison mère. Comme elle, le comptoir a su parler à ses clients, et les écouter d’une oreille si attentive que Pasche a hérité d’un petit surnom en principauté. La banque cash. Plus qu’une réputation dans l’Etat-confetti, des lettres de noblesse bancaire. Que les documents parcourus par Bakchich ne désavouent pas. Ils valent largement attestations….

Et il ne s’agit pas seulement des facilités accordés à cette éminence du football brésilien. Toutes les banques monégasques ont refusé d’accueillir son petit pécule de 30 millions d’euros, sauf la banque Pasche, quand bien même ses dirigeants sont conscient que l’épais bas de laine a été accordé en échange de faveurs. Dévoilé par Médiapart, l’identité du client a peu étonné dans le milieu du ballon rond : Ricardo Teixeira, ex président de la fédération brésilienne de football, grand ordonnateur de la Coupe du Monde 2014 et...poussé à la démission pour des soupçons de corruption. Pas suffisant pour empêcher Pasche Monaco de dérouler le tapis rouge à « Tricky Ricky ».

Aux petits soins pour les grands de ce monde, Pasche ne fait pas preuve de snobisme. Elle sait également recevoir les petites gens et leurs gros pécules, voire couvrir leurs traces.

La blanchisserie qui aime la Chine

Ainsi d’une société panaméenne de blanchisserie qui peut déposer 500 000 euros en cash sur son compte tout juste ouvert en septembre 2010, avant de les transférer sur des comptes bancaires domiciliés dans des établissement chinois, que les banquiers baptisent pudiquement de pays « à risque ». Tant pis si le compte ne fonctionne qu’une semaine et dort depuis dans le système informatique de la banque… Le fermer entraine bien trop de paperasses, notamment auprès du Siccfin (service interne et de contrôle sur les circuits financiers). Lire la suite sur le site internet de Bakchich.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1657 / 509078

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site CIC  Suivre la vie du site La banque Pasche   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License