Paradis fiscaux et judiciaires

Naples croule sous ses déchets et redoute les maladies

vendredi 25 mai 2007

Europe

Naples croule sous ses déchets et redoute les maladies

REUTERS | 25.05.2007 | 16:03

Par Philip Pullella

ROME (Reuters) - Naples et sa province croulent sous les déchets ménagers depuis plusieurs semaines, et la situation pourrait provoquer une catastrophe sanitaire si les ordures qui parsèment la capitale de la Campanie ne sont pas enlevées.

La saturation des sites d’enfouissement a conduit les entreprises de collecte à cesser d’enlever les ordures, et des tas de détritus ont fleuri aux quatre coins de la ville.

Le président Giorgio Napolitano, lui même originaire de la ville, a qualifié la situation de "dramatique" et l’édition de vendredi du quotidien italien la Répubblica publie un florilège de dessins d’enfants illustrant la crise que vit la ville de Naples.

Sur l’un d’entre eux, on peut voir le super-héros Batman voler au secours des Napolitains. Sur un autre, le seul titre est évocateur : "Citta di Merda" (Ville de m...).

Les enfants de Naples pourraient toutefois tirer un profit inattendu de ce marasme sanitaire puisque les autorités envisagent de fermer les écoles et d’avancer les vacances scolaires à cause du risque induit par les amoncellements de déchets, vecteurs de maladies.

DIOXINES CANCERIGENES

Chaque nuit, les brigades de pompiers parcourent la ville et sa région pour éteindre les incendies allumés par des riverains excédés par les nuisances, et qui craignent l’éruption de maladies.

Les autorités sanitaires ont placardé, en vain, de nombreuses affiches, avertissant la population des dangers que représentent les foyers de détritus qui dégagent des dioxines cancérigènes.

A l’extérieur de la ville, des centaines de bennes à ordures attendent sous un soleil de plomb d’être vidées, mais les sites capables d’accueillir ces tonnes de déchets restent rares.

Les riverains refusent d’entendre parler d’enfouissement à proximité de leur domicile, tandis que les écologistes, redoutant des risques pour l’environnement, empêchent l’utilisation des nouveaux sites choisis par le gouvernement.

En l’absence de solution durable, les autorités sanitaires envisagent de rouvrir des sites d’enfouissement ou d’acheminer les ordures vers d’autres zones.

D’après les habitants, la Camorra, la mafia napolitaine, cherche à empêcher toute solution durable à la crise car elle gère un réseau parallèle de sites d’enfouissement dans la région de Naples.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1292 / 591298

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site Le trafic des déchets   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License