Paradis fiscaux et judiciaires

« Dédé la sardine » ferre Elf-Total

lundi 28 juillet 2014

Accueil › Économie

« Dédé la sardine » ferre Elf-Total

Renaud LECADRE 27 juillet 2014 à 18:06

ENQUÊTE

Guelfi et ses alliés russes courent depuis des années après des commissions perdues.

Total est pris dans l’engrenage d’un arbitrage qui pourrait lui coûter quelques milliards d’euros d’ici à 2015. L’épée de Damoclès fut initialement brandie par André Guelfi, avant que ses alliés russes ne prennent le relais. L’affaire, qui remonte à 1992, est typique du fonctionnement de « Dédé la sardine », à tu et à toi avec les dirigeants soviétiques. « Quel que soit le président - Gorbatchev, Eltsine ou Poutine -, les portes me sont toujours ouvertes, je peux tout obtenir », fanfaronne-t-il. Autre atout dans son jeu d’intermédiaire, le relevé secret des zones pétrolifères de l’ex-URSS : « Ça ...Lire la suite sur le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1378 / 491039

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site ELF   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License