Paradis fiscaux et judiciaires

Sanctions contre la Russie : le business continue en Suisse

lundi 4 août 2014

Sanctions contre la Russie : le business continue en Suisse

Le Point.fr - Publié le 04/08/2014 à 12:36

Berne, qui fait de juteuses affaires avec Moscou, ne s’associe pas aux mesures prises par l’Union européenne et les États-Unis, mais craint pour son image.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

Les chiffres donnés par Genève Place financière se passent de commentaires : 75 % des exportations de pétrole russe et 60 % des exportations de céréales russes passent par Genève. Le magazine économique Bilan livre une liste impressionnante d’oligarques russes qui apprécient les bords du Léman, de Zurich et de Zoug. Du milliardaire Guennadi Timtchenko, fondateur du groupe de trading pétrolier Gunvor, membre du premier cercle autour de Vladimir Poutine, à Arkady Rotenberg, également sur la liste des sanctions américaines. Quant à Andreï Klishas (exploitation du nickel), il est carrément interdit d’entrée dans l’Union européenne. Tous trois résident dans la Confédération.

Samedi dernier dans la presse suisse, Victor Borisenko, président de l’antenne suisse de la banque russe de développement économique Vnesheconombank, prédit que les sanctions occidentales, qu’il qualifie de "fuites en avant", pourraient entraîner "une entrée massive de capitaux russes chez nos amis suisses". Dans ce contexte, la Confédération ne manifeste qu’un enthousiasme mesuré pour sanctionner la Russie, tout particulièrement dans le domaine financier. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1898 / 568290

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License