Paradis fiscaux et judiciaires

Le Drian découvre le charme des paradis fiscaux

jeudi 14 août 2014

Le Drian découvre le charme des paradis fiscaux

Le Ministre de la Défense Jean-Yves Le drian, n’a pas laissé passer le 14 juillet sans s’en flatter : sous sa houlette, l’Europe de l’armement terrestre est enfin sur le point de se constituer.

Le groupe Nexter-ex-Giat- détenu à 100 % par l’Etat et qui emploie 2 700 personnes, notamment à la construction des chars Leclerc, est entré depuis le 1er juillet en négociation exclusive avec l’allemand KMW.

Propriété de la famille Bole, cette entreprise, qui a réalisé un chiffre d’affaires presque identique à Nexter, s’est rendue célèbre en réalisant le char Leopard, concurrent du bleu-blanc-rouge Leclerc.

Si l’accord se concrétise, Nexter deviendra une société privée, mais l’Etat en contrôlera toujours le capital. Et possédera, à parité avec la famille Bole, 50 % de la nouvelle entreprise franco-allemande. Le gouvernement français a d’ores et déjà obtenu l’assurance de détenir une golden share pour lui permettre de conserver le contrôle des filiales munitions et systèmes de défense. Quant à la gouvernance de l’entreprise, les deux pédégés, Philippe Burtin et Frank Haun, se sont déjà mis d’accord sur une co-présidence pendant la période transitoire.

En revanche, un point de l’accord signé le 1er juillet au ministère de la Défense, en présence de Le Drian, n’a guère été popularisé par son service de presse. L’Etat français a accepté que le siège social de ce nouveau champion européen soit installé aux Pays-Bas, paradis fiscal bien connu. Un paradis fiscal que le même gouvernement français dénonce régulièrement. En toute cohérence...

La Canard Enchaîné du mercredi 16 juillet 2014 - page 2.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3163 / 589357

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La France   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License