Paradis fiscaux et judiciaires

Albanie : les bonnes affaires des petits marquis de l’énergie

vendredi 15 août 2014

Koha Ditore

Albanie : les bonnes affaires des petits marquis de l’énergie

Traduit par Nerimane Kamberi

Sur la Toile :Koha.net

Mise en ligne : vendredi 15 août 2014

L’homme d’affaires bosniaque Damir Fazlić, le baron de l’énergie serbe Vojin Lazarević, l’ancien Premier ministre albanais Sali Berisha et l’ancien général américain Wesley Clark : voici les principaux protagonistes d’une immense affaire d’investissements douteux et de sociétés écrans, le tout dans le très juteux secteur de l’énergie.

Les journalistes de BIRN ont mené l’enquête, mettant à jour l’empire de Damir Fazlić et du baron balkanique de l’énergie Vojin Lazarević. Les deux hommes ont investi 30 millions d’euro à Porto Romano, près de Durrës, et pourraient investir dans la construction d’un terminal géant de mazout et d’un centre de distribution pour le gaz de schiste américain. Damir Fazlić assure que cet investissement serait soutenu le général américain Wesley Clarck, ancien commandant suprême de l’OTAN, désormais engagé dans le secteur de l’énergie pour un certain nombre de compagnies canadiennes et américaines.

La justice albanaise avait ouvert une enquête en 2008 contre Damir Fazlić, suspecté d’avoir blanchi des millions d’euro par une série de transactions douteuses facilités par la fille de Sali Berisha, alors Premier ministre. La justice avait été mise en alerte par une série de phénomènes louches : recours à des sociétés basées dans des paradis fiscaux, d’importantes transactions en espèces, la vente et revente de terrains pour des sommes élevées par des paysans originaires de la région d’origine de l’intermédiaire et leur revente finale à Damir Fazlić. Le dossier a été abandonné en 2009, avant que les procureurs ne parviennent à découvrir l’origine de l’argent, les demandes d’informations adressées à Chypre et à la Bosnie-Herzégovine n’ayant pas obtenu de réponses.

Dans le monde ténébreux des paradis fiscaux, les véritables propriétaires apparaissent très rarement dans les documents officiels, ils se cachent derrière des armées de sociétés écran, d’avocats et d’intermédiaires. Malgré les rumeurs, jamais Damir Fazlić et Vojin Lazarević n’ont reconnu qu’ils travaillaient ensemble. En 2008, dans une interview, Fazlić a démenti tout lien avec Rudnap, la compagnie holding de Lazarević.

En utilisant les documents officiels des sociétés basées à Moscou et à Chypre, ainsi qu’un dossier judiciaire de plus de 1000 pages, le BIRN a réussi à établir comment l’argent avait voyagé dans les paradis fiscaux, notamment à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, à travers la Suisse et l’Albanie, afin d’acheter des terrains pour deux projets énergétiques géants. Ces derniers, enregistrés au nom de deux sociétés écran basées à Tirana, ont ensuite été transférés à d’autres entreprises basées Chypre à travers une série de transaction qui cachent leur véritable propriété.

Damir Fazlić et Vojin Lazarević se présentent comme co-propriétaires de Poligraf Intests Ltd., basée à Chypre. Lire la suite sur le site du Courrier des Balkans.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1149 / 522403

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License