Paradis fiscaux et judiciaires

Areva : Le puzzle d’Uramin

samedi 30 août 2014

Areva : Le puzzle d’Uramin

Publié par Xavier Monnier 18 juillet 2014

Mails, virements, hommes de l’ombre, enquêtes privées et paradis fiscal. 7 ans après la plus grande OPA de l’histoire du géant nucléaire français a tourné au fiasco. 2 milliards de perte au moins. Et le dossier irradie encore.

C’est un puzzle dont les pièces ont été éparpillées. Au fil du temps, elles ont même été enrichies, remplacées, détournées, déplacées à travers le monde. Entre Europe, Amériques, Afrique et leurs paradis au climat fiscal bien tempéré, leurs coffres-forts inviolables et leurs transactions frappées du sceau du secret bancaire.

Sept ans après le rachat d’Uramin, société canadienne immatriculée aux îles Vierges Britanniques, par Areva à l’occasion de la plus grosse OPA de l’histoire du géant nucléaire (et public) français, quelques éléments refont surface, nourrissant le trouble sur les modalités de l’opération. Son but. Ses bénéficiaires. Venues d’Afrique du Sud, de Centrafrique , du Canada ou bien sûr de France, ces empreintes, froides, marquent un terrain largement miné. Que ce soit sur le plan politique, économique ou diplomatique. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1281 / 568826

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’exploitation minière  Suivre la vie du site Areva / Uramin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License