Paradis fiscaux et judiciaires

Les dossiers d’Ecomatin

vendredi 5 septembre 2014

Les dossiers d’Ecomatin

MATIN PREMIERE | vendredi 5 septembre 2014 à 5h12

Françoise Gilain développe un dossier lié à l’actualité économique.

Quel est l’avenir de la place financière luxembourgeoise maintenant que le secret bancaire est condamné ? Françoise Gilain s’est rendue sur place, au plateau du Kirchberg. Comment vit-on ce bouleversement ? Elle en revient avec un message de confiance.

C’est le 1er janvier prochain que le Luxembourg va basculer dans l’échange automatique d’informations bancaires, notre administration fiscale saura exactement ce que les Belges perçoivent comme intérêt sur leurs avoirs luxembourgeois, fini, donc, l’ère du secret. Il y a pas moins de 155 banques établies au Luxembourg (pour une population de 500.000 personnes, c’est pas mal, vous en conviendrez !) et ces banques se sont préparées au basculement : ça leur a demandé un gros travail informatique d’ailleurs. Mais les responsables du secteur se disent prêts et ils ne redoutent pas du tout le changement de régime

Il ne faut pas le cacher : les banquiers luxembourgeois ont constaté une certaine baisse de leurs dépôts traditionnels, mais ils l’ont compensée par l’arrivée de nouveaux clients, d’horizons plus lointains. Les avoirs de Belges font toujours 8% et demi des capitaux placés au Luxembourg, en gestion de fortune, c’est beaucoup, mais désormais, les Chinois ou les Brésiliens arrivent. Et puis il y a l’activité des Fonds d’investissements qui n’arrête pas de croître : il y en a 4000, qui gèrent pas moins de 2500 milliards d’euros. Des chiffres à donner le vertige. Le Luxembourg est numéro un en Europe pour les fonds. Et là, le secret bancaire n’a jamais joué, puisque les investisseurs doivent déclarer leurs profits dans leur pays d’origine.

Donc le Luxembourg ne redoute pas la fin du secret bancaire... Mais il a a tout de même mis du temps à en accepter le principe.

Il n’est pas le seul d’ailleurs. Il a fallu la pression internationale. Et aujourd’hui, il tient à dire qu’il va jouer le jeu à la loyale. Peut-être une manière d’attirer de nouveaux investisseurs ? On vous laisse juge.

Source de l’article.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1226 / 590843

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Luxembourg   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License