Paradis fiscaux et judiciaires

Costa-Gavras : "Je regrette qu’on ait mis l’Hadopi en sommeil"

dimanche 7 septembre 2014

Costa-Gavras : "Je regrette qu’on ait mis l’Hadopi en sommeil"

Publié le dimanche 07 septembre 2014 à 09h39

Extraits de l’article mis en ligne sur le site de Var Matin :

Le réalisateur de Z et de Missing préside le 40e Festival de cinéma américain de Deauville

Pour son quarantième anniversaire, le Festival de cinéma américain qui s’est ouvert vendredi à Deauville, s’est offert comme président le patron de la cinémathèque française.

Pour y avoir réalisé plusieurs films, souvent controversés mais qui lui ont donné une stature internationale, Costa-Gavras connaît mieux que personne le pays et son cinéma ainsi que les différences qui existent avec la production française.

Il en parle toujours avec passion et une grande clairvoyance. A l’heure où Netflix, le géant américain du streaming sur Internet, prépare son débarquement en France, il avoue s’inquiéter des incidences économiques sur la production française...

[...] L’arrivée de Netflix vous inquiète-t-elle ?

Ce n’est pas bon. La rapacité de ces sociétés est sans limite. Elles s’intéressent moins à la création qu’à satisfaire leurs actionnaires. En s’installant à Luxembourg, un paradis fiscal, Netflix a montré son vrai visage. C’est comme un cheval de Troie qui menace tout le système de production européen. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 779 / 469948

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site La société civile   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License