Paradis fiscaux et judiciaires

30 organisations de la société civile appellent les députés à garantir la transparence dans les industries extractives et forestières

lundi 15 septembre 2014

30 organisations de la société civile appellent les députés à garantir la transparence dans les industries extractives et forestières

Mercredi 17 septembre, l’Assemblée nationale examinera en procédure accélérée un projet de loi historique, qui introduit l’obligation pour les entreprises pétrolières, gazières, minières et forestières de publier tous les paiements faits à des gouvernements, pays par pays et projet par projet.

Cette loi pourrait constituer une avancée majeure dans la lutte contre la corruption et l’opacité des multinationales, alors même que la France héberge de très grandes entreprises extractives, comme Total, Areva ou Eramet. Mais le Ministère des Finances a présenté volontairement un projet de loi incomplet et imprécis, dont les failles pourront être utilisées par les entreprises voulant contourner leurs obligations. Face à cette situation, les député-e-s français doivent se mobiliser et défendre l’intérêt commun contre les pressions gouvernementales et les lobbies industriels peu soucieux de la justice fiscale. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 83 / 572205

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License