Paradis fiscaux et judiciaires

Afrique du Sud : la société minière Lonmin soupçonnée d’évasion fiscale

dimanche 21 septembre 2014

Afrique du Sud

Publié le 21-09-2014 Modifié le 21-09-2014 à 10:36

Afrique du Sud : la société minière Lonmin soupçonnée d’évasion fiscale

Par RFI

En Afrique du Sud, la commission Farlam, qui enquête sur le drame de Marikana (en 2012, 34 mineurs en grève ont été abattus par la police à Marikana) depuis plusieurs mois, a mis à jour les mauvaises pratiques de la compagnie Lonmin, soupçonnée d’évasion fiscale. Une enquête pourrait être ouverte par l’administration fiscale sud-africaine.

La compagnie Lonmin aurait échappé à l’impôt en Afrique du Sud grâce à un montage financier complexe. Entre 2008 et 2012, le géant minier aurait transféré plus de 160 millions d’euros à deux de ses filiales. L’une d’elles est basée aux Bermudes, un pays considéré comme un paradis fiscal.

Selon les enquêteurs de la commission Marikana, ces montages financiers ont notamment permis à Lonmin de verser d’importants bonus à ses dirigeants, alors que cet argent aurait pu être utilisé pour augmenter les salaires des mineurs et améliorer leurs conditions de vie. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 579 / 587936

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’exploitation minière   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License