Paradis fiscaux et judiciaires

Isola 2000 : non-lieu pour la bru de Toubon

vendredi 23 avril 2004

Isola 2000 : non-lieu pour la bru de Toubon

NOUVELOBS.COM | 23.04.04 | 11:09

L’ancien ministre de la Justice avait déjà fin 2002 obtenu son non-lieu dans cette affaire d’abus de biens sociaux liés à la station de ski.

La juge d’instruction Dominique de Talancé a rendu le 31 mars un non-lieu pour la belle-fille de l’ancien ministre de la Justice Jacques Toubon, Sophie Deniau, dans l’affaire de la quasi-faillite de la station de ski Isola 2000 (Alpes-Maritimes), a-t-on appris vendredi 23 avril de source judiciaire.

La juge a d’autre part ordonné le renvoi devant le tribunal correctionnel de deux hommes d’affaires, Dominique Bouillon et Roland Guyot, respectivement principal actionnaire et directeur général de la Société anonyme pour l’aménagement et la promotion d’Isola 2000 (SAPSI).

Les deux hommes se voient reprocher des abus de biens sociaux à hauteur de 450.000 euros, bien loin des sommes évoquées au début de l’enquête.

L’affaire, débutée en juillet 1995 et initialement instruite par Eva Joly, avait abouti à la mise en cause de Jacques Toubon, à l’époque ministre de la Justice.

Ce dernier avait été mis en examen dans cette affaire, pour l’utilisation d’un bateau en 1993-1994 appartenant à une société de Dominique Bouillon.

Ce dossier a depuis été disjoint et Jacques Toubon a obtenu un non-lieu fin 2002.

© Le Nouvel Observateur 2003/2004

Publié avec l’aimable autorisation du journal le Nouvel Observateur.

Visitez le site du Nouvel Observateur.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2811 / 453049

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site LE SCANDALE DU CREDIT LYONNAIS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License