Paradis fiscaux et judiciaires

Kazakhgate : escale à l’île de Man

mercredi 19 novembre 2014

Kazakhgate : escale à l’île de Man

19 novembre 2014 à 19:46

ENQUÊTE

La justice a retracé une partie des rétrocommissions présumées en marge d’une vente d’hélicoptères à Astana. Au cœur de l’affaire, une avocate niçoise, Catherine Degoul, qui a créé des sociétés offshore.

La justice piste l’argent du « Kazakhgate ». Selon nos informations, qui confirment et complètent celles du Monde, l’enquête menée par les juges Roger Le Loire et René Grouman a mis au jour de possibles commissions via des sociétés écran, en lien avec la vente par la France de 45 hélicoptères Eurocopter au Kazakhstan en 2010-2011.

Les magistrats soupçonnent que pour faciliter ce contrat, l’Elysée serait parvenu à faire changer une loi belge afin d’éviter à l’oligarque Patokh Chodiev, grand ami du président kazakh, une condamnation pour corruption outre-Quiévrain. C’est ce que décrit Jean-François Etienne des ... Lire la suite sur le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 119 / 542596

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les scandales politico-financiers  Suivre la vie du site KAZAKHGATE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License