Paradis fiscaux et judiciaires

La Russie au secours du FN : deux millions d’euros aussi pour Jean-Marie Le Pen

samedi 29 novembre 2014

Front national : notre dossier

Enquête

La Russie au secours du FN : deux millions d’euros aussi pour Jean-Marie Le Pen

29 novembre 2014 | Par Fabrice Arfi et Karl Laske et Marine Turchi

Parallèlement à l’emprunt par le FN de 9 millions d’euros, l’association de financement présidée par Jean-Marie Le Pen a reçu, en avril 2014, deux millions d’euros d’une société chypriote détenue par Yuri Kudimov, un ancien du KGB reconverti dans la banque d’État VEB Capital, dont le conseil de surveillance a été présidé par Poutine et Medvedev. L’argent a été envoyé depuis un compte suisse. Le président d’honneur du FN affirme qu’il s’agit d’un prêt.

La « filière russe » du Front national, depuis le début, c’est lui : Jean-Marie Le Pen. Le président d’honneur du Front national répète, depuis la déconfiture de l’Union soviétique, qu’il se bat pour une Europe de « Brest à Vladivostok ». Il était encore à Moscou fin octobre, où il a salué la prise de la Crimée – « qui a toujours été une province russe ». Il était logique qu’il bénéficie aussi du soutien financier accordé par la Russie au Front national, une demande portant sur des besoins estimés à 40 millions d’euros, comme Mediapart l’a révélé. Lire la suite sur le site de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 129 / 452132

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Vladimir Poutine   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License