Paradis fiscaux et judiciaires

Lutte anti-blanchiment : l’Europe trouve un accord sur la transparence

jeudi 18 décembre 2014 par marieagnes

Lutte anti-blanchiment : l’Europe trouve un accord sur la transparence

Jean Michel Gradt / Journaliste | Le 17/12 à 14:00, mis à jour à 15:39

La Commission européenne, le Parlement et les Etats se sont accordés mercredi sur une loi anti-blanchiment qui instaurera des registres permettant d’identifier les bénéficiaires de sociétés écran. Des tiers, comme les journalistes d’investigation, pourront y accéder.

La transparence n’est pas encore totale mais un coin du voile est levé. La Commission européenne, le Parlement et les Etats se sont accordés mercredi sur une loi anti-blanchiment qui instaurera des "registres centraux" permettant d’identifier les bénéficiaires de sociétés-écran. Ces registres, introduit à la demande des parlementaires européens dans le quatrième directive contre le blanchiment de capitaux, seront accessibles à des tiers ayant un "intérêt légitime", comme les journalistes d’investigation par exemple.

L’accord prévoit en effet d’obliger les Etats de l’UE à tenir des registres publics qui recenseront les noms des bénéficiaires effectifs de sociétés-écrans, fondations et fiducies ("trusts" en anglais) afin d’empêcher de fausses sociétés de transférer de l’argent sale.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/0204023392651-lutte-anti-blanchiment-leurope-trouve-un-accord-sur-la-transparence-1076024.php?B60hWHb3gfom1iDm.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 174 / 630404

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site L’Europe   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License