Paradis fiscaux et judiciaires

L’ex-banquier de Julius Baer condamné avec sursis

lundi 19 janvier 2015 par marieagnes

L’ex-banquier de Julius Baer condamné avec sursis

Secret bancaire L’ancien cadre de la banque Julius Baer, Rudolf Elmer, écope d’une peine pécuniaire avec sursis, notamment pour violation du secret bancaire.

Le Tribunal de district de Zurich l’a condamné ce lundi 19 janvier à 300 jours-amende à 150 francs. Le Ministère public réclamait trois ans et demi de prison.

La justice a également retenu le grief de faux dans les titres contre l’ancien banquier de 59 ans, qui doit prendre à sa charge les frais de procédure de 25’000 francs. Il a été condamné pour avoir remis en 2008 des données confidentielles à la plate-forme Internet WikiLeaks, spécialisée dans les révélations d’affaires sensibles.

Interdit d’exercer

En revanche, celui qui est considéré par certains comme un lanceur d’alerte (« whistleblower ») s’est vu acquitté sur divers points. Il n’est ainsi pas frappé d’une interdiction d’exercer le métier de banquier, comme le demandait le Ministère public.

Le tribunal a jugé Rudolf Elmer non coupable dans le cas de la conférence de presse donnée en 2011 à Londres en compagnie du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. L’ancien cadre de l’institut privé zurichois Julius Baer lui avait donné à cette occasion des CD’s contenant des informations sur des clients. Mais il n’a pas été prouvé que des données secrètes se trouvaient sur les supports.

(ats/Newsnet)

(Créé : 19.01.2015, 09h27)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 72 / 539903

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les lanceurs d’alerte   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License