Paradis fiscaux et judiciaires

La justicière de l’évasion fiscale

mardi 3 février 2015 par marieagnes

La justicière de l’évasion fiscale

Par Sophie Fay

Publié le 03-02-2015 à 18h28

Et si les multinationales payaient leurs impôts comme tout le monde ? Scénariste du documentaire “le Prix à payer”, qui sort mercredi 4 février, la Québécoise Brigitte Alepin en a fait un combat personnel.

Elle en a rêvé, Obama a lancé l’offensive. Lundi 2 février, le président américain a proposé de taxer les bénéfices des grands groupes américains dormant dans les paradis fiscaux. Des profits estimés à 2.000 milliards de dollars au bas mot. La preuve que la cause de Brigitte Alepin progresse.

Arrivée à Paris jeudi 29 janvier, cette virevoltante Québécoise enchaîne les interviews et les rendez-vous. Pour mobiliser le public autour d’un combat auquel elle consacre toute son énergie depuis plus de dix ans : la lutte contre l’évasion fiscale.

Et faire la promo du documentaire “le Prix à payer”, dont elle est la co-scénariste, et qui sort en salles en France mercredi 4 février. Un film dense, militant, dans la veine de “Inside Job”, qui dénonçait les dérives de Wall Street.

“Quand j’ai commencé à écrire mon premier livre dans mon grenier au-dessus de mon garage, je n’aurais jamais cru en arriver là”, soupire Brigitte Alepin, à la fois fatiguée et excitée. Elle prévient : "On est aujourd’hui comme à la veille de la Révolution française. La grande noblesse de l’époque ne payait pas d’impôt. Aujourd’hui, on voit de nouveau cela : les entreprises multinationales les plus riches ... Lire la suite sur le site du Nouvel Obs.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 85 / 510436

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Alliés de la lutte contre les PFJ  Suivre la vie du site Les médias   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License