Paradis fiscaux et judiciaires

Evasion fiscale : le parlement européen ménage Juncker

jeudi 5 février 2015 par marieagnes

EUROPE

Evasion fiscale : le parlement européen ménage Juncker

05 février 2015 | Par Dan Israel et Ludovic Lamant

Le parlement de Strasbourg s’est refusé jeudi à lancer une commission d’enquête sur les pratiques fiscales de certains États au service de grandes entreprises étrangères, dans la foulée des « LuxLeaks ». Mais de son côté, la commission européenne donne des gages, et se montre plus agressive sur ce dossier emblématique, en visant la Belgique.

Jean-Claude Juncker peut respirer. Il n’y aura pas de commission d’enquête lancée au parlement de Strasbourg en réponse aux « LuxLeaks », ces révélations sur l’ampleur de l’optimisation fiscale pratiquée par le Luxembourg au bénéfice de multinationales, du temps où l’actuel patron de la commission dirigeait le Grand-Duché. Une majorité des présidents des groupes politiques du parlement ont pris la décision, à l’issue d’une réunion jeudi, de soumettre au vote des eurodéputés la création d’une simple « commission spéciale » dont les pouvoirs d’enquête seront limités. « (Ils) ont décidé de bloquer la proposition pour des raisons strictement politiques », a réagi ... Lire la suite sur le site de Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 110 / 429969

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site L’Europe   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License