Paradis fiscaux et judiciaires

Des accusations de fraude et de corruption contre SNC-Lavalin

vendredi 20 février 2015 par marieagnes

Des accusations de fraude et de corruption contre SNC-Lavalin

Mise à jour le jeudi 19 février 2015 à 17 h 56 HNE

La GRC a déposé des accusations de corruption et de fraude contre trois entités du Groupe SNC-Lavalin, ce matin, en lien avec les activités de la société en Libye. Les faits reprochés à la firme d’ingénierie se sont produits du 16 août 2001 au 20 septembre 2011.

La prochaine comparution de SNC-Lavalin est prévue pour le 14 avril prochain.

[...] Les accusations s’inscrivent dans le projet Assistance, une enquête amorcée en 2011, qui avait également abouti à des accusations contre trois cadres de la société.

Les sommes litigieuses - 47,7 millions et 129,8 millions - correspondent aux sommes versées par SNC-Lavalin à deux entreprises créées dans les îles vierges britanniques pour servir d’intermédiaire à l’étranger. Les deux entreprises appartenaient à Riadh Ben Aïssa.

Condamné en Suisse pour détournement de fonds, Riadh Ben Aïssa a versé des millions de dollars provenant de contrats de SNC-Lavalin en Libye à Saadi Kadhafi, le fils du dictateur libyen déchu. Toutefois, la justice suisse ne conclut pas que la firme elle-même était au courant des agissements de son vice-président.

Le dossier suisse montre aussi que le supérieur de Ben Aïssa à SNC-Lavalin jusqu’en 2006, Sami Bebawi, aurait touché des millions de dollars selon une entente visant à partager à parts égales des sommes détournées. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 171 / 450213

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Clan Kadhafi   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License