Paradis fiscaux et judiciaires

Accueil > La Corruption > Corruption politique > LE PERSONNEL POLITIQUE > Clan Kadhafi > Des accusations de fraude et de corruption contre SNC-Lavalin

Des accusations de fraude et de corruption contre SNC-Lavalin

vendredi 20 février 2015, par paradisfj.info

Des accusations de fraude et de corruption contre SNC-Lavalin

Mise à jour le jeudi 19 février 2015 à 17 h 56 HNE

La GRC a déposé des accusations de corruption et de fraude contre trois entités du Groupe SNC-Lavalin, ce matin, en lien avec les activités de la société en Libye. Les faits reprochés à la firme d’ingénierie se sont produits du 16 août 2001 au 20 septembre 2011.

La prochaine comparution de SNC-Lavalin est prévue pour le 14 avril prochain.

[...] Les accusations s’inscrivent dans le projet Assistance, une enquête amorcée en 2011, qui avait également abouti à des accusations contre trois cadres de la société.

Les sommes litigieuses - 47,7 millions et 129,8 millions - correspondent aux sommes versées par SNC-Lavalin à deux entreprises créées dans les îles vierges britanniques pour servir d’intermédiaire à l’étranger. Les deux entreprises appartenaient à Riadh Ben Aïssa.

Condamné en Suisse pour détournement de fonds, Riadh Ben Aïssa a versé des millions de dollars provenant de contrats de SNC-Lavalin en Libye à Saadi Kadhafi, le fils du dictateur libyen déchu. Toutefois, la justice suisse ne conclut pas que la firme elle-même était au courant des agissements de son vice-président.

Le dossier suisse montre aussi que le supérieur de Ben Aïssa à SNC-Lavalin jusqu’en 2006, Sami Bebawi, aurait touché des millions de dollars selon une entente visant à partager à parts égales des sommes détournées. Lire la suite.