Paradis fiscaux et judiciaires

La Suisse restituera au Nigeria les fonds Abacha en deux étapes

mardi 14 juin 2005

mardi 14 juin 2005

La Suisse restituera au Nigeria les fonds Abacha en deux étapes

BERNE (AP) - La Suisse va restituer en deux étapes au Nigeria quelque 460 millions de dollars provenant des fonds détournés par l’ancien dictateur Sani Abacha et placés sur des comptes helvétiques.

La Banque mondiale vérifiera que l’argent soit bel et bien utilisé pour des projets de développement, selon les modalités fixées par le gouvernement suisse.

Berne a décidé de verser au Nigeria les fonds disponibles immédiatement et à court terme, soit quelque 290 millions de dollars, dès que les modalités de contrôles de la Banque mondiale auront été définies, a communiqué jeudi le Département fédéral de justice et police (DFJP). Parallèlement, les fonds immobilisés, soit 170 millions, seront débloqués et transférés sur un compte séparé.

Le Nigeria a donné à plusieurs reprises l’assurance à la Suisse que les fonds Abacha seraient affectés à des projets de développement dans les domaines de la santé, de l’éducation ainsi qu’à des projets d’infrastructure, tels que l’approvisionnement en eau et en électricité ou la construction de routes. Ces projets ont été financés l’an dernier déjà à l’aide d’un crédit relais et, ultime garantie, le Nigeria est disposé à ce que la Banque mondiale assure le suivi de l’utilisation de ces fonds, souligne le DFJP.

Le 7 février dernier, le Tribunal fédéral suisse avait donné son feu vert à la restitution des fonds Abacha encore bloqués. Les juges avaient estimé que la majeure partie de cet argent était manifestement d’origine criminelle et qu’elle pouvait être rendue au Nigeria, même en l’absence d’une décision de confiscation.

Durant la dictature entre 1993 et 1998, l’ancien général Sani Abacha a détourné plus de 2,2 milliards de dollars appartenant à la Banque nationale du Nigeria.

Après sa mort en juin 1998, 700 millions déposés sur des comptes suisses ont été bloqués.

Sur cette part, quelque 200 millions ont été restitués à la suite d’une décision de confiscation des autorités judiciaires genevoises et d’un accord conclu avec des tiers.

De tous les pays où des fonds détournés par le régime Abacha ont été retrouvés, la Suisse est la première à les restituer au Nigeria sur la base d’une décision des autorités.

© AP

Publié avec l’aimable autorisation de l’Associated Press.

Visitez le site de l’Associated Press.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1178 / 488245

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site Sani Abacha   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License