Paradis fiscaux et judiciaires

Andorre et Madrid reprennent en main une banque soupçonnée de blanchiment

mercredi 11 mars 2015 par marieagnes

Andorre et Madrid reprennent en main une banque soupçonnée de blanchiment

Le Monde.fr | 11.03.2015 à 16h36 | Par Sandrine Morel (Madrid, correspondance)

Andorre, ex-paradis fiscal engagé sur la voie de la « rédemption » depuis 2010 (introduction progressive d’impôts, accords de coopération fiscale signés avec ses voisins…) et qui a signé, en juin 2014, la déclaration de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui l’engage à mettre fin au secret bancaire, se serait bien passée de cette mauvaise publicité.

Mardi 10 mars, l’une des cinq banques de la principauté, la Banque privée d’Andorre (BPA) a été pointée du doigt par le réseau de lutte contre le crime financier américain (FinCEN). Dépendant du département du Trésor des Etats-Unis, cet organisme a décidé de classer BPA dans la liste des banques sur lesquelles il porte « des soupçons de premier ordre de blanchiment d’argent. »

Immédiatement, l’Institut national andorran des finances (INAF), l’autorité de régulation, a décidé de prendre le contrôle de l’établissement afin d’assurer le respect des normes sur le blanchiment des capitaux, mais aussi « garantir la continuité opérative de BPA, protéger les clients et veiller au respect du nom et de l’intégrité de la place financière andorran », a expliqué le chef du gouvernement de l’Andorre, Antoni Marti.

D’autre part, une enquête interne a été ouverte, le Trésor américain ayant directement mis en cause trois « hauts responsables » de la banque soupçonnés d’avoir facilité des opérations de blanchiment liées au crime organisé, en particulier russe et chinois, et à la corruption. Ces fonds rentraient ensuite dans le système financier américain, via des comptes de BPA dans des banques américaines.

ÉVASION FISCALE PRÉSUMÉE

À Madrid, la nouvelle n’est pas passée inaperçue. BPA opère en Espagne via Banco de Madrid, filiale à 100 %, qu’elle a achetée en 2011. Suivant le modus operandi de son homologue andorran, la Banque d’Espagne a pris le contrôle de Banco de Madrid dès le soir même.

Banco de Madrid est apparue dans la presse ces derniers mois dans le cadre de l’enquête sur la fortune cachée la famille de l’ancien président de la région autonome catalane, Jordi Pujol, dont six membres ont été mis en examen, en 2014, dans un scandale d’évasion fiscale présumée.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/11/andorre-et-madrid-reprennent-en-main-une-banque-soupconnee-de-blanchiment_4591598_3234.html#ZPepgjkALiyhsv9v.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 128 / 398262

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Andorre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License