Paradis fiscaux et judiciaires

Un vol de Picasso s’invite dans l’affaire des tableaux de Rybolovlev

mardi 12 mai 2015 par marieagnes

Un vol de Picasso s’invite dans l’affaire des tableaux de Rybolovlev

Le Point - Publié le 12/05/2015 à 21:11

EXCLUSIF. Le nouveau président du port franc de Luxembourg a été perquisitionné à Paris dans une rocambolesque affaire de Picasso volés.

Mélanie Delattre et Christophe Labbé

Le 11 mai 2015 restera marqué d’une pierre blanche dans l’univers feutré des collectionneurs. Alors que chez Christie’s, à New York, on sabrait le champagne pour célébrer la vente record du tableau de Picasso, Les Femmes d’Alger (version O), pour plus de 179 millions de dollars, à Paris, au même moment, se déroulait une descente de police inquiétante pour le petit monde de l’art. Selon les informations du Point.fr, plusieurs policiers de la Brigade de Répression du Banditisme (BRB) ont investi hier un hôtel particulier du 8ème arrondissement abritant le siège d’Art Transit International, une société spécialisée dans le transport et l’entreposage des oeuvres d’exception. Objectif : retrouver une série de Picasso volatilisés.

L’affaire débute en mars dernier lorsque Catherine Hutin-Blay, fille de la dernière compagne du peintre, voit réapparaître sur la place publique des tableaux qui avaient disparu de sa collection. Le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, propriétaire de l’AS Monaco, vient alors de saisir la justice monégasque. Il soupçonne Yves Bouvier, un Suisse qui a fait fortune dans les ports francs, de l’avoir escroqué de plusieurs millions d’euros sur des ventes d’oeuvres d’art. Sous couvert de jouer les intermédiaires, l’homme d’affaires genevois aurait empoché jusqu’à 30 % de commission sur chaque toile.

Un consultant en art associé à Yves Bouvier placé en garde à vue

À la lecture de la presse suisse, qui relate le scandale, Catherine Hutin-Blay découvre que parmi les 37 pièces acquises par l’homme d’affaires russe pour près de 2 milliards d’euros figurent certains de ses Picasso. "Des oeuvres appartenant à ma cliente se sont retrouvées dans la collection Rybolovlev. Comment cela est-il possible ?", s’insurge Maître Anne-Sophie Nardon, avocate de "l’héritière" Picasso. Et de s’interroger sur le rôle joué par Olivier Thomas, un "consultant en art" associé à Yves Bouvier dans le Port franc de Luxembourg. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 792 / 487964

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES OLIGARQUES  Suivre la vie du site Affaire Yves Bouvier VS Rybolovlev   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License