Paradis fiscaux et judiciaires

Quand la BNP à Genève gérait l’argent de Patricia Cahuzac

vendredi 22 mai 2015 par marieagnes

Quand la BNP à Genève gérait l’argent de Patricia Cahuzac

Le Point - Publié le 22/05/2015 à 06:17 - Modifié le 22/05/2015 à 06:57

De 2007 à 2010, la BNP Paribas à Genève a détenu un compte appartenant à Patricia Cahuzac. Elle ne pouvait pas ignorer que ce compte n’était pas déclaré.

De notre correspondant à génève Ian Hamel

En 2007, les relations se dégradent entre Jérôme Cahuzac, député socialiste de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, et son épouse Patricia Cahuzac. Celle-ci décide d’ouvrir un compte à la BNP à Genève, "à l’insu de son mari", assure-t-elle. Toutefois, Jérôme et Patricia restent mariés sous le régime de la communauté. L’information n’est pas innocente. Selon la législation helvétique, la BNP aurait dû mener une enquête approfondie, Patricia Cahuzac étant mariée à une personnalité exposée politiquement (PEP).

De Genève à l’île de Man

La BNP Paribas (Suisse) est l’un des plus grands établissements étrangers de la Confédération, comptant 1 600 salariés entre Genève, Zurich, Bâle et Lugano. La banque se réveille en 2010 et demande à Patricia Cahuzac de choisir un lieu plus discret pour planquer ses avoirs. En l’occurrence la petite banque privée Gonet, spécialisée dans la gestion de fortune. Le compte oscille autour du million d’euros, un montant supérieur aux 600 000 euros détenus par Jérôme Cahuzac à la banque Reyl.

La lutte contre l’évasion fiscale se renforçant en Suisse, la dermatologue préfère transférer son argent dans une banque de l’île de Man, moins regardante, en 2012. Puis elle ferme définitivement son compte chez Gonet en juillet 2013, soit quelques mois avant les investigations complémentaires des enquêteurs français, par voie de commission rogatoire internationale dans le cadre de l’affaire Cahuzac. La justice française est nécessairement au courant de ces comptes cachés chez BNP Paribas (Suisse) et Gonet. "Pourquoi les responsables de ces deux banques n’ont-ils pas été inquiétés ?" s’étonne un proche du dossier.

La Banque Rothschild guère inquiétée

[...] En avril dernier, Aziz Zemouri révélait dans Le Point l’existence d’un autre compte en Suisse, indirectement lié à Jérôme Cahuzac, ouvert à la banque Edmond de Rothschild à Genève. Cette fois, les avoirs ne se calculaient pas en centaines de milliers d’euros ou même en millions, mais en dizaines de millions d’euros. Plus exactement entre dix et vingt millions ! Et qui trouve-t-on derrière ce compte ? Philippe Péninque, l’un des meilleurs amis de Jérôme Cahuzac. C’est ce même Péninque qui avait servi de faux nez à Jérôme Cahuzac pour ouvrir un compte à l’UBS en 1992. Lire la suite.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 213 / 508881

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site BNP PARIBAS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License