Paradis fiscaux et judiciaires

La traque aux faux résidents

samedi 23 mai 2015 par marieagnes

Échange d’informations fiscales

La traque aux faux résidents

22.05.2015 15:24 Par Véronique Poujol

Une résidence au Grand-Duché met-elle les « nouveaux résidents » étrangers à l’abri du fisc de leur pays d’origine ? Non ! Un couple d’Espagnols, issus de la vieille noblesse, vient d’en faire l’expérience.

Il est marquis, elle est fille de vicomtesse, tous deux issus de la vieille noblesse espagnole. Officiellement, le couple est résident au Grand-Duché avec un pied-à-terre à Fentange, la banlieue chic de Luxembourg.

Mais le fisc d’Espagne, leur pays d’origine, leur est tombé dessus à l’automne 2014 en s’interrogeant sur le caractère pertinent de la résidence au Grand-Duché de ces « nouveaux résidents » haut de gamme, type HNWI, que les banques de la Place attirent dans le pays, à coup d’arguments qu’elles ne peuvent plus faire valoir vis-à-vis de leur clientèle étrangère non résidente : secret bancaire préservé et taxation des revenus des capitaux extrêmement attractive. Lire la suite sur le site du magazine Paperjam.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 173 / 470202

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Luxembourg   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License