Paradis fiscaux et judiciaires

Les banques dans la tourmente après le scandale de la Fifa

lundi 1er juin 2015 par marieagnes

Ca se passe au Royaume-Uni : les banques dans la tourmente après le scandale de la Fifa

Plusieurs banques britanniques vont devoir rendre des comptes à la justice américaine dans le cadre du scandale de la Fifa. Trois des plus grands établissements d’outre-Manche, HSBC, Barclays et Standard Chartererd apparaissent dans l’enquête du FBI, a-t-on appris ce week-end, ainsi que cinq autres banques suisses et américaines. La justice américaine accuse des responsables de la Fifa d’avoir blanchi l’argent des pots-de-vin à travers des comptes bancaires. Plusieurs millions de dollars auraient transité par des comptes à Hong Kong, New York, Miami ou aux îles Caïman.

Les banques étaient-elles au courant ? « Il est trop tôt pour dire s’il a y eu un comportement problématique (de la part des banques), mais cela fera partie de l’enquête », a déclaré l’attorney américaine Kelly Curie. L’affaire est particulièrement inquiétante pour les établissements britanniques car certains d’entre eux ont déjà été convaincus de blanchiment d’argent sale par les Etats-Unis. HSBC et Standard Chartered ont payé à eux deux 2,5 milliards de dollars d’amendes dans des affaires concernant le blanchiment de l’argent de la drogue au Mexique. Ces banques restent sous la surveillance des autorités américaines et sont menacées de perdre leur autorisation d’opérer aux Etats-Unis si leur culpabilité est une nouvelle fois avérée. Barclays a lancé une enquête interne, selon la presse britannique. Et Standard Chartered a annoncé vendredi se « pencher » sur deux paiements qui ont transité par elle selon la justice américaine.

Autre problème pour le Royaume-Uni, une fois de plus, les paradis fiscaux britanniques – Iles vierges, Caïman, Turques-et-Caïques – apparaissent dans un scandale financier. « Le problème, c’est que le Serious Fraud Office (organisme chargé de la lutte contre la délinquance financière en Grande-Bretagne) ne peut pas enquêter dans ces paradis fiscaux. Cette anomalie doit être corrigée », critique dans l’ »Observer » le député travailliste John Mann.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021101418812-ca-se-passe-en-europe-le-premier-ministre-espagnol-en-difficulte-apres-les-elections-locales-1124086.php?oA9T1IZSpAOKwFUY.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 233 / 591876

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Les sports de compétition  Suivre la vie du site Fifagate   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License