Paradis fiscaux et judiciaires

Buenos Aires va devoir payer 5 milliards à ses créanciers

samedi 6 juin 2015 par marieagnes

Buenos Aires va devoir payer 5 milliards à ses créanciers

Dette publique L’Argentine a été condamné par un juge américain a rembourser 5,2 milliards de dollars (4,9 milliards de francs) à de nouveaux créanciers.

Un juge américain a condamné vendredi 5 juin l’Argentine à rembourser 5,2 milliards de dollars (4,9 milliards de francs) à divers créanciers. Cette somme va s’additionner à celles que Buenos Aires doit déjà verser à des fonds d’investissements « vautours » américains.

Le magistrat new-yorkais a fait part de sa décision vendredi en début de soirée dans un jugement de 26 pages qui va dans le même sens que ceux en faveur des fonds NML Capital et Aurelius. Ceux-ci avaient obtenu une décision qui oblige l’Argentine à leur rembourser 1,33 milliard de dollars d’obligations de dette achetés avant que le pays ne fasse faillite, en 2001.

Buenos Aires est en conflit ouvert depuis des mois avec ces fonds d’investissements qu’elle refuse pour l’heure de rembourser.

En rendant ce jugement, l’homme de loi a fait droit aux 36 plaintes, réunissant au total environ 500 créanciers, qui demandaient à être payés de manière prioritaire, de la même façon que les fonds vautours américains.

Accord avec 93% des créanciers

Le juge, qui gère le dossier de la dette argentine à New York, avait en effet jugé en 2012, que Buenos Aires devait rembourser en priorité NML et Aurelius, avant les autres créanciers qui avaient accepté une restructuration de la dette argentine.

Après que le pays a fait faillite en 2001, 93% de ses créanciers ont accepté des restructurations de la dette du pays, en 2005 puis en 2010. L’Argentine et sa présidente Cristina Kirchner aimerait rembourser en priorité ces créanciers conciliants, mais la décision de 2012 l’oblige à rembourser avant toute chose 1,33 milliard de dollars, plus intérêts, aux fonds américains, surnommés « fonds vautours ».

Ces fonds d’investissements, tout comme les 500 plaignants qui ont obtenu gain de cause vendredi, font partie des 7% de créanciers qui ont refusé les termes de la restructuration de la dette argentine.

(ats-afp/Newsnet)

(Créé : 06.06.2015, 06h52)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 134 / 526729

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les fonds à risque  Suivre la vie du site Fonds Vautours   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License