Paradis fiscaux et judiciaires

Liechtenstein : la principauté consternée d’être sur la liste noire de l’UE

vendredi 19 juin 2015 par marieagnes

Liechtenstein : la principauté consternée d’être sur la liste noire de l’UE

AWP

Vaduz (awp/ats) - Le gouvernement du Liechtenstein se dit consterné d’être sur la liste noire des paradis fiscaux constituée par l’Union européenne. La qualification de la principauté comme Etat non coopératif en matière fiscale est "inexplicable, infondée et inacceptable", selon lui.

L’attitude de la Commission européenne est totalement injustifiée, a indiqué jeudi le gouvernement liechtensteinois. L’exécutif de Vaduz demande à Bruxelles d’entreprendre ce qui est nécessaire pour que la principauté quitte la liste des Etats non coopératifs.

La Commission européenne a présenté mercredi un plan d’action pour renforcer la transparence fiscale et a publié une liste de 30 paradis fiscaux. Outre le Liechtenstein, trois autres entités européennes sont épinglées (Andorre, Guernesey et Monaco). Mais la moitié de la liste est constituée de pays et de territoires des Antilles et d’Amérique centrale.

Le Liechtenstein rappelle pour sa part qu’il applique les standards internationaux en matière d’échange d’informations. Il a aussi conclu des accords bilatéraux avec plus de 30 pays. Quant aux discussions avec l’UE pour un échange d’informations mutuel, elles devraient bientôt aboutir.

ats/jh


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 471 / 541877

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site Le Liechtenstein  Suivre la vie du site Fiche du Liechtenstein   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License