Paradis fiscaux et judiciaires

L’appel du Kremlin pour stopper la fuite des capitaux en butte à la réalité

vendredi 19 juin 2015 par marieagnes

L’appel du Kremlin pour stopper la fuite des capitaux en butte à la réalité

Benjamin Quenelle / Correspondant à Moscou | Le 19/06 à 06:00

Une amnistie vient d’être promulguée. Mais les hommes d’affaires, pour leur sécurité, préfèrent toujours protéger leurs fonds à l’étranger.

« De belles déclarations politiques. Quelques décisions financières tape-à-l’oeil. Mais encore beaucoup d’argent à l’étranger… » Ce banquier suisse à Moscou ne cache pas son scepticisme face aux appels du Kremlin pour stopper la fuite des capitaux de l’économie russe. « Le message est clair. Mais, au final, c’est surtout du "tax marketing", ciblé et cosmétique », ironise-t-il, confiant d’ailleurs ne jamais avoir été autant contacté pour ouvrir des comptes suisses. Le président Vladimir Poutine vient pourtant de promulguer la loi d’amnistie promise en décembre pour encourager individus et entreprises à rapatrier les fonds partis massivement vers des paradis fiscaux. En 2014, ces sorties ont plus que doublé par rapport à 2013, s’élevant à 150 milliards de dollars, 20 milliards de plus qu’en 2008, date du précédent record.

« Sécurité financière »

« Nous n’avons pas d’autre choix », se défend le directeur des relations avec les investisseurs d’un des groupes chimiques russes en pleine expansion. « Nous venons d’installer notre siège en Suisse afin de protéger notre société de tout raid. Car, ici, une entreprise à succès n’est jamais à l’abri des velléités d’acquéreurs », explique-t-il, assurant que cette « sécurité financière » permet, du coup, de mieux investir dans les activités industrielles en Russie même. « Il faut être en Suisse pour protéger le siège, rassurer les banques et obtenir des financements afin de pouvoir ensuite dépenser en Russie. Le Kremlin n’est pas dupe face à ceux qui font l’inverse », espère-t-il. Allusion aux oligarques qui, répondant aux appels de rapatriement des capitaux, choisissent sélectivement parmi leurs sociétés.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/journal20150619/lec1_monde/021143158918-lappel-du-kremlin-pour-stopper-la-fuite-des-capitaux-en-butte-a-la-realite-1129714.php?upxtDQZdWMMrZ84j.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 303 / 540577

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Russie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License