Paradis fiscaux et judiciaires

La balance de la justice

dimanche 28 juin 2015 par marieagnes

La balance de la justice

Michel HENRY 28 juin 2015 à 17:46

PORTRAIT Bradley Birkenfeld. Pour avoir dénoncé des fraudes fiscales d’UBS, le banquier américain a fait plus de deux ans de prison mais gagné des millions.

En Ray-Ban et chemise rose, Bradley Birkenfeld a commandé un verre de meursault sur la terrasse d’un palace parisien où il a ses aises, avec vue à 180 degrés sur les toits. Mais l’Américain ne contemple guère la tour Eiffel ni le Sacré-Cœur. Il bout. Après avoir gagné, dans la banque, des sommes dont vous ne pouvez pas rêver, ce type cordial et tonitruant s’est mué en Don Quichotte de la finance « criminelle ». En 2007, il dénonçait les fraudes de son employeur, UBS, organisateur de « la plus grosse évasion fiscale des Etats-Unis », qui a permis à de ... Lire la suite sur le site du journal Libération.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 133 / 568244

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site UBS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License