Paradis fiscaux et judiciaires

Le PM malaisien est soupçonné de corruption

mardi 7 juillet 2015 par marieagnes

Le PM malaisien est soupçonné de corruption

07/07/2015 Mise à jour : 7 juillet 2015 | 8:14

Par Eileen Ng The Associated Press

KUALA LUMPUR, Malaisie – Les autorités malaisiennes ont gelé six comptes bancaires dans le cadre d’une enquête qui tente de déterminer si des centaines de millions de dollars ont été transférés d’un fonds public d’investissements vers les comptes personnels du premier ministre Rajib Nazak.

Le procureur général Abdul Gani Patail a dit mardi qu’un groupe de travail spécial qui enquête sur le fonds 1MDB a aussi saisi des documents reliés à 17 comptes dans deux autres banques.

Le groupe de travail a également mis la main sur des documents qui ont trait au non-respect par les deux banques des règles de la banque centrale, a indiqué M. Abdul Gani dans un communiqué qui est aussi signé par le gouverneur de la banque centrale, le chef de police du pays et le patron de l’agence anti-corruption.

Le communiqué n’identifie pas les banques ou les titulaires des comptes bancaires. Le communiqué précise que les comptes gelés appartiennent à des individus ou groupes qui seraient reliés à cette affaire, et que l’enquête se poursuit.

M. Abdul Gani a confirmé le week-end dernier avoir reçu des documents qui associent M. Najib aux fonds de 1MDB. L’existence de ces documents — qui portent à croire que 700 millions $ US ont été virés d’entités liées à 1MDB aux comptes du premier ministre — a tout d’abord été dévoilée vendredi par The Wall Street Journal.

Ces documents ouvrent la voir à de possibles accusations criminelles et plongent M. Najib dans la pire crise de sa carrière politique. Le leadership du premier ministre était déjà de plus en plus contesté, notamment par son mentor politique, l’ancien premier ministre Mahathir Mohamad.

Si des accusations sont déposées, M. Najib deviendra le premier premier ministre malaisien à faire l’objet d’accusations criminelles. Sa coalition du Front national gouverne le pays depuis l’indépendance face au Royaume-Uni, en 1957. Les appuis de la coalition commencent toutefois à s’éroder et, en 2013, elle a remporté le scrutin mais perdu le vote populaire pour la première fois.

M. Najib nie avoir quoi que ce soit à se reprocher et crie au complot.

Le premier ministre a créé le fonds 1MDB en 2009 pour développer de nouvelles industries. Le fonds a toutefois accumulé une dette de 11 milliards $ US après que ses projets énergétiques à l’étranger se soient effondrés. Plusieurs détracteurs, dont M. Mahathir, se sont inquiétés de la dette du fonds et de son manque de transparence.

Le Wall Street Journal rapporte que cinq dépôts ont été effectués dans les comptes de M. Najib et que les deux plus importantes transactions — d’une valeur de 620 millions $ US et 61 millions $ US — ont été faites en mars 2013, avant l’élection générale.

Les parlementaires de l’opposition et des groupes civils ont demandé mardi à M. Najib de se retirer pour permettre à l’enquête de se dérouler librement.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 128 / 523789

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent asiatique  Suivre la vie du site Malaisie   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License