Paradis fiscaux et judiciaires

Portugal : un ex-ministre socialiste arrêté dans l’affaire Socrates

vendredi 10 juillet 2015 par marieagnes

Portugal : un ex-ministre socialiste arrêté dans l’affaire Socrates

Lisbonne - Un ancien ministre socialiste portugais a été arrêté puis assigné à résidence vendredi dans le cadre de l’affaire de corruption impliquant l’ex-Premier ministre José Socrates, en détention provisoire depuis sept mois, a annoncé le parquet général.

Armando Vara, 61 ans, réputé proche de l’ancien chef de gouvernement socialiste, est soupçonné de corruption, fraude fiscale aggravée et blanchiment de capitaux, a indiqué le ministère public dans un communiqué vendredi soir.

Jeudi, la justice avait arrêté l’ancien ministre et perquisitionné son domicile, plusieurs entreprises et une institution bancaire.

Selon la presse portugaise, ces perquisitions visaient la Caixa Geral de Depositos (CGD) alors que la justice enquête sur la prise de participation controversée, en 2006, de la banque publique dans le complexe touristique de luxe Vale do Lobo en Algarve (sud).

Armando Vara, alors administrateur de la CGD, et José Socrates, chef du gouvernement de l’époque, seraient soupçonnés par la justice d’avoir touché des commissions dans le cadre de ces transactions.

Premier ministre de 2005 à 2011, José Socrates a été arrêté le 21 novembre dernier puis mis en examen pour corruption, blanchiment d’argent et fraude fiscale aggravée, et placé en détention provisoire.

Six autres personnes avaient déjà été mises en examen dans le cadre de cette affaire, très encombrante pour l’opposition socialiste à l’approche des élections législatives prévues à l’automne.

Armando Vara, secrétaire d’Etat aux Affaires intérieures, puis ministre de la Jeunesse et des Sports pendant le gouvernement d’Antonio Guterres (1995 à 2002), avait déjà été condamné en septembre 2014 à cinq ans de prison ferme pour trafic d’influence, un jugement dont il a fait appel.

Cette affaire avait agité la classe politique portugaise en novembre 2009, quand la presse avait révélé l’existence d’écoutes de conversations téléphoniques entre MM. Vara et Socrates.

(©AFP / 10 juillet 2015 23h19)


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 126 / 541517

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE  Suivre la vie du site José Sócrates   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License