Paradis fiscaux et judiciaires

Goldman Sachs et les comptes de la Grèce, le volet judiciaire

mardi 14 juillet 2015 par marieagnes

Dette lundi 13 juillet 2015

Goldman Sachs et les comptes de la Grèce, le volet judiciaire

Par R. W.

Selon « The Independent », le gouvernement d’Athènes pourrait porter plainte contre la banque, accusée d’avoir aidé la Grèce à dissimuler sa dette souveraine et ses dérapages budgétaires

L’actuel patron de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, se retrouvera-t-il appelé à témoigner lors d’un procès opposant l’Etat grec à la banque Goldman Sachs, dont il fut vice-président entre 2002 et 2005 ? Possible, à en croire le quotidien britannique The Independent. Selon ce dernier, le gouvernement hellénique envisagerait de porter plainte contre Goldman Sachs pour récupérer la commission de plus de 500 millions d’euros perçue en rémunération de ses conseils et services entre 2001 et 2004, pour aider la Grèce à entrer dans l’euro puis à dissimuler l’ampleur de ses déficits. Une responsable anglo-grecque de Goldman Sachs, Antigone Loudiadis, avait proposé à Athènes des produits financiers complexes pour permettre à la Grèce de continuer à s’endetter sans alarmer Bruxelles. Mario Draghi, dont le sort du système financier grec dépend aujourd’hui, a toujours nié avoir été informé. Le gouvernement grec a choisi depuis janvier d’être conseillé par la banque Lazard, du très influent banquier français Michel David-Weill.

Le Temps © 2015 Le Temps SA


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 464 / 470490

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption économique  Suivre la vie du site LES BANQUES  Suivre la vie du site GOLDMAN SACHS   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License