Paradis fiscaux et judiciaires

Pour échapper au fisc, achetez un passeport diplomatique !

samedi 1er août 2015 par marieagnes

Pour échapper au fisc, achetez un passeport diplomatique !

Des micro-États de la Caraïbe vendent des titres d’ambassadeurs auprès de l’ONU à Genève. En prime, immunité fiscale et judiciaire.

De notre correspondant à Genève, Ian Hamel

Publié le 31/07/2015 à 12:12 | Le Point.fr

Inutile de tenter d’appeler la mission diplomatique de l’île de Grenade à Genève, le numéro inscrit dans l’annuaire de l’ONU n’est pas valable. De toute façon, l’ambassadeur de ce petit pays de 90 000 habitants proche des côtes du Venezuela, le Français Georges Cohen, n’a pas eu le temps de visiter le Palais des Nations depuis sa nomination en 2008. Pourtant ce millionnaire, qui a dirigé la société Auverland, le spécialiste français des véhicules blindés légers militaires, habite bien Genève, dans une demeure estimée à plus de 30 millions d’euros, avec piscine, tennis et même un golf de neuf trous.

C’est l’une des révélations d’un dossier concocté par le journal suisse Le Matin, intitulé "La Suisse et l’ONU accordent l’immunité à des diplomates fantômes". On savait déjà que des petits pays vendaient des passeports contre des billets de banque. Certaines îles indépendantes de la Caraïbe vont plus loin : elles vous nomment ambassadeur. Cela peut coûter un peu plus cher, de 100 000 à 500 000 dollars. Mais cela en vaut la peine, ce sésame vous exonère fiscalement, et vous offre l’immunité, malgré un casier judiciaire chargé.

Bradage de citoyenneté

[...] Apparemment, la Grenade s’est spécialisée dans le bradage de sa citoyenneté, étendant la vente de passeports "normaux", à celle plus recherchée de passeports diplomatiques. Le Premier ministre Keith Mitchell a ainsi été filmé, dans un hôtel de Saint-Moritz, en Suisse, en train d’accepter un pot-de-vin de 500 000 dollars en échange d’un titre d’ambassadeur, à un "homme d’affaires" allemand, aujourd’hui emprisonné aux États-Unis. Keith Mitchell ne nie pas avoir reçu de l’argent, mais il en conteste le montant…

Ambassadeur auprès du Saint-Siège

La Grenade n’est pas le seul vilain petit canard, l’île de Sainte-Lucie (170 000 habitants), dans la Caraïbe, s’est aussi choisi un homme d’affaires pour la représenter à l’ONU à Genève : le milliardaire Gilbert Chagoury, d’origine libanaise, en poste depuis 2003, après avoir occupé les mêmes fonctions auprès du… Saint-Siège. Proche de l’ancien dictateur cleptomane du Nigeria, Sani Abacha, Gilbert Chagoury a eu quelques petits ennuis avec la justice helvétique. Mais il a pu s’en tirer en restituant l’argent planqué et en versant une forte amende. Pour l’anecdote, son frère Ronald a été, lui, ambassadeur de Grenade à l’Unesco… Lire la suite sur le site du journal Le Point.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 391 / 432080

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Les paradis fiscaux non coopératifs   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License