Paradis fiscaux et judiciaires

Deux rois du pétrole lémanique accusés d’avoir détourné 287 millions de dollars

vendredi 7 août 2015 par marieagnes

Matières premières 16:03

Deux rois du pétrole lémanique accusés d’avoir détourné 287 millions de dollars

Par Valère Gogniat

L’actionnaire du groupe de négoce Arcadia attaque ses anciens directeurs. Il dénonce une fraude colossale. Emoi dans le monde du pétrole lémanique

Personne ne peut échapper aux foudres de la justice anglaise. Pas même les résidents suisses. Les anciens numéros 1 et 2 du groupe de négoce pétrolier Arcadia Petroleum l’ont compris ce printemps. En février dernier, ils ont été attaqués en justice à Londres par l’actionnaire de l’entreprise John Fredriksen par l’intermédiaire des sociétés qu’il contrôle. Ce magnat du shipping, connu comme étant l’un des hommes les plus riches de Norvège, les accuse d’avoir fait atterrir 287 millions de dollars (282 millions de francs) sur leurs propres comptes aux dépens d’Arcadia, selon une décision de la justice anglaise révélée par Bloomberg en avril et consultée par Le Temps.

Habitant en Suisse, les deux directeurs estimaient que les Anglais n’avaient pas autorité pour geler certains de leurs actifs et juger cette affaire. Ils ont perdu, mais ont fait appel ; une nouvelle décision est attendue en mai prochain.

[...] Les accusations ? Représenté par ses différentes sociétés, « Big Wolf » – le « Grand Loup », comme on surnomme John Fredriksen dans l’industrie – reproche à ses deux anciens employés d’avoir monté une fraude « substantielle » durant l’époque où ils pilotaient l’entreprise. Selon la décision de la Haute Cour anglaise, les accusés auraient « inséré » des sociétés-écrans « dans la chaîne de transactions entre le groupe Arcadia et ses acheteurs et/ou ses vendeurs ». Objectif : « Dépouiller ou détourner les profits » réalisés par les transactions, en en faisant porter les coûts (d’assurance ou de transport) par le groupe Arcadia. Les sociétés utilisées pour siphonner les bénéfices de la société « étaient conçues pour apparaître aux yeux du monde extérieur comme si ­elles faisaient partie du groupe Arcadia », grâce à des noms similaires comme « Arcadia Lebanon » ou « Arcadia Mauritius ». Une fraude « hautement efficace », accusent les plaignants.

Selon la Haute Cour, les deux résidents vaudois, qui étaient respectivement directeur général de la société et directeur financier, sont « au cœur de la fraude ». Tous deux ont quitté Arcadia en 2013 « après que des questions ont été soulevées concernant leurs activités ». Le montant perdu dans l’opération est encore en cours d’évaluation, mais il devrait excéder 286,85 millions de dollars.Lire la suite sur le site du journal Le Temps.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 217 / 524463

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les catastrophes écologiques & sanitaires  Suivre la vie du site L’Exploitation pétrolière   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License