Paradis fiscaux et judiciaires

La Suisse vote la fin du secret bancaire

jeudi 17 septembre 2015 par marieagnes

La Suisse vote la fin du secret bancaire

R.L. | 17 Sept. 2015, 06h58 | MAJ : 17 Sept. 2015, 07h41

Le coucou suisse sonne la fin du secret bancaire. Le conseil national suisse (chambre basse) a voté mercredi le principe de l’échange automatique de renseignements fiscaux. La mesure a été adoptée à une large majorité (124 voix contre 53), comme le raconte Le Temps.

La transparence s’appliquera à partir du 1er janvier 2018.

Fin mai, la Suisse et l’Union européenne avaient signé un accord sur l’échange automatique d’informations fiscales concernant les ressortissants européens ne résidant pas en Suisse, mais le principe devait encore être accepté par le conseil national.

Cette question du secret bancaire alimente le débat de la classe politique suisse depuis des années. La gauche s’est félicitée ce mercredi de cette avancée. « Aujourd’hui le PS savoure la fin du secret bancaire, non pas comme une défaite pour la Suisse, mais comme une victoire pour notre pays ! », a salué Ada Marra, élue socialiste. « Qui aurait parié sur ce jour historique, cette révolution bancaire il y a sept ans », a-t-elle ajouté.

Seule l’UDC (Union démocratique du centre) s’est opposée jusqu’au bout à la fin du secret. « Des millions de données sur des citoyens qui ne sont même pas soupçonnés de délits seront envoyés à travers le monde », a dénoncé Thomas Matter (UDC). Lire la suite sur le site du journal Le Parisien.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 138 / 613845

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le continent européen  Suivre la vie du site La Suisse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License