Paradis fiscaux et judiciaires

Les pots-de-vin introuvables du marché du chauffage de La Défense

dimanche 20 septembre 2015 par marieagnes

Puteaux, ton univers impitoyable (3/4) Enquête

Les pots-de-vin introuvables du marché du chauffage de La Défense

18 septembre 2015 | Par Yann Philippin

Un trio d’entrepreneurs qui ne craint pas les conflits d’intérêts, un appel d’offres plein d’anomalies, des fausses factures au Luxembourg, et un escroc qui affirme avoir versé 760 000 euros de pots-de-vin à l’ex-maire de Puteaux Charles Ceccaldi-Raynaud : c’est le cocktail explosif de l’affaire du chauffage de La Défense, que quatorze ans d’enquête n’ont toujours pas permis d’éclaircir.

Le compte caché de Joëlle Ceccaldi-Raynaud (lire le second volet de notre enquête ici) n’est qu’un des volets d’une affaire bien plus vaste, qui empoisonne la famille Ceccaldi depuis quatorze ans. En disséquant les coulisses d’un marché public, la justice a mis au jour un incroyable feuilleton, où se mêlent soupçons de favoritisme, escroquerie familiale et valises de billets rapatriées du Luxembourg. Mis en examen en 2007 pour corruption, l’ancien maire de Puteaux Charles Ceccaldi-Raynaud conteste avoir touché des pots-de-vin. Et malgré plusieurs indices troublants, il est difficile de discerner le vrai du faux dans une affaire où tous les acteurs semblent avoir quelque chose à cacher.

Tout a commencé par la bataille pour un énorme fromage : le chauffage et ... Lire la suite sur le site du journal Médiapart.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 179 / 616649

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La Corruption  Suivre la vie du site Corruption politique  Suivre la vie du site LE PERSONNEL POLITIQUE   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License