Paradis fiscaux et judiciaires

Evasion fiscale : Ikea ne se démonte pas

mardi 29 septembre 2015 par marieagnes

Evasion fiscale : Ikea ne se démonte pas

LE MONDE ECONOMIE | 28.09.2015 à 12h06 • Mis à jour le 28.09.2015 à 16h33 | Par Nicole Vulser et Audrey Tonnelier

Régulièrement accusé de faire partie des champions du monde de l’évasion fiscale, le géant suédois du meuble en kit, Ikea, se défend.

De passage à Paris cette semaine, Lars-Johan Jarnheimer, le président du conseil de surveillance d’Ingka Holding BV, la holding néerlandaise du groupe, l’a assuré au Monde : « Nous payons 19 % d’impôts sur nos résultats, ce qui est dans la moyenne pour les sociétés comme la nôtre. Tout ce que nous faisons suit les règles et les procédures dans les pays où Ikea est implanté. Nous sommes beaucoup plus transparents, plus ouverts » qu’auparavant. Tout en précisant : « Nous n’avons pas l’intention de changer notre façon de faire. »

Les profits réalisés partout dans le monde sont aspirés vers le Luxembourg, pierre angulaire d’un circuit complexe

Ikea a pourtant mis en place un système d’optimisation fiscale à grande échelle, comme l’avait révélé une enquête du Monde de novembre 2014, en partenariat avec le consortium de journalistes d’investigation ICIJ. Les profits réalisés partout dans le monde sont aspirés vers le Luxembourg, pierre angulaire d’un circuit complexe passant par les Pays-Bas, la Suisse ou encore Chypre, et les centres financiers offshore des Caraïbes.

Selon cette enquête, Ikea détient également une « boîte...

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/09/28/ikea-droit-dans-ses-bottes-sur-l-evasion-fiscale_4775103_3234.html#MhX36FMR0SEAtB6g.99


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 194 / 630789

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site La fiscalité des états de droit  Suivre la vie du site Le dumping fiscal   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License